Back to top
Précédent

J'ai perdu Albert

Long métrage
Comédie
100min
fr
J_ai_perdu_albert_© Angélus Productions

Réalisation

Didier van Cauwelaert (FR)

Production (BE)

Production

Angélus Productions (FR)

Date de sortie

2018

Montant investi par le fonds

€100.000 (Juillet 2017)

Statut

Diffusé
jai_perdu_albert_120x160_def
Synopsis:

"Chloé est la jeune médium la plus célèbre d’Europe. C’est elle qui décide de la vie privée des grands de ce monde, qui nomme les dirigeants d’entreprise, qui lance les tendances de la haute couture et qui détermine le lieu des frappes antiterroristes. Réputée infaillible, elle n’est en fait qu’un « channel » : un canal par lequel s’exprime un esprit extrêmement évolué et qui l’a choisie dès son enfance. Cet esprit n’est autre que celui de… Albert Einstein. Alors qu'elle démultiplie les consultations, qu’elle est surmenée, en pleine crise amoureuse et morale, les informations ne « passent » plus. Elle a pollué son canal et Albert Einstein décide soudain de déménager. Dans un snack de gare, Albert Einstein quitte Chloé pour prendre possession du corps de Zac, un garçon de café dépressif et buté, apiculteur sans avenir, qui est obligé de gagner sa vie grâce à des petits boulots pour pouvoir sauver ses abeilles. En un instant, cet insignifiant personnage que personne ne remarque acquiert le savoir absolu. Il se met à entendre les pensées des gens mais aussi à voir l’avenir… Situation aussi cauchemardesque et ingérable que celle de Chloé qui , de son côté, est désemparée face aux personnalités suspendues à ses lèvres et qui va tout mettre en oeuvre pour tenter de « récupérer » Albert. Comment vivre avec un génie intérieur, aussi déterminé qu’impatient ? Et comment vivre sans ? Devenus indissociables et complémentaires parce que l’un détient le « génie » et l’autre son mode d’emploi, Zac et Chloé, ces deux êtres que tout oppose, vont vivre en 48 heures l’histoire la plus hallucinante de leur vie allant de l’affrontement à la passion, au milieu des dangers et des catastrophes que leur « trio » engendre."

Réalisation:
Didier van Cauwelaert (FR)
Production (BE):
Production:
Angélus Productions (FR)
Scénariste:
Didier van Cauwelaert (FR)
Casting:
Julie Ferrier (FR)
Stéphane Plaza (FR)
Josiane Balasko (FR)
Virginie Visconti (FR)
Bernard Le Coq (FR)
Techniciens bruxellois:
Sociétés bruxelloises:
Release date:
septembre 2018
Montant investi par le fonds:
€100000 (Juillet 2017)
Tournage à Bruxelles:
15 / 35jours
fund
film commission