Back to top
Printer-friendly version
Mardi, 13 décembre 2022
bilan 2022 infographies

Un soutien efficace pour le dynamique secteur de l’audiovisuel à Bruxelles

En cette fin 2022, screen.brussels présente les résultats de l’investissement de la Région de Bruxelles-Capitale dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel.

Le dynamisme du secteur cinéma et audiovisuel bruxellois n’est plus à démontrer. Toute la chaîne de valeur, de l’écriture à la diffusion en passant par la production et la post-production y est représentée. De nombreuses sociétés et travailleur.euse.s contribuent à faire vivre les projets de tout type : longs métrages, documentaires, séries et webséries, animation, réalité virtuelle, podcast etc. Depuis 2016, à l’initiative du Ministre-Président Rudi Vervoort, le Gouvernement bruxellois a décidé d’investir 3 millions d’euros par an dans le contenu des projets, et ainsi soutenir une industrie créative et culturelle et vectrice d’image pour Bruxelles.

« A l’heure du bilan de l’activité de screen.brussels, nous nous réjouissons de l’efficacité du dispositif mis en place, au bénéfice des talents bruxellois. Plus de 3 millions d’euros ont été investis cette année dans 32 projets devraient en effet générer au minimum plus de 34 millions d’euros de dépenses audiovisuelles directes. Depuis 2016, on compte au moins 160 entreprises du secteur créées ou relocalisées dans la Région, et les projets ont été réalisés à 60% par des Bruxellois.e.s et produits à 74% par des maisons de production installées à Bruxelles ! » déclare le Ministre-Président Rudi Vervoort.

Cette année encore, le mécanisme de soutien a encore porté ses fruits, avec un investissement dans 32 projets : 14 longs-métrages, 7 projets d’animation, 5 documentaires, 2 séries télés, 3 webséries et 1 collection de courts-métrages.

Quelques points d’attention :

Soutien des productions nationales (FR/NL), et collaboration avec les autres régions

72% des projets soutenus sont des productions majoritaires belges. Également, 12% de ces projets ont bénéficié du soutien financier d’un des 2 autres fonds régionaux belges – Wallimage et Screen Flanders. Dans 88% des projets, screen.brussels est donc le seul fonds régional belge à intervenir.

La coproduction européenne n’est pas en reste

Le secteur cinéma et audiovisuel belge est traditionnellement porté vers les coproductions avec ses voisin européens. La filière bruxelloise travaille sans surprise le plus souvent avec la France – de loin le premier partenaire – suivi du Luxembourg, des Pays-Bas, de l’Allemagne, la Suisse… et même du Canada.

Une contribution à la situation ukrainienne

En participant à une initiative européenne Ukrainian Films Now, screen.brussels a consacré 20.000€ pour permettre au long-métrage Once We Were 15 de finaliser sa post-production…. à Bruxelles ! C’est notamment grâce au réseau européen des fonds régionaux CineRegio – dont fait partie screen.brussels – que plusieurs projets ukrainiens en latence ont pu trouver des partenaires pour leur dernière ligne droite.

Bruxelles, de plus en plus présente à l’image

pouvons nous réjouir d’un des effets induits de l’action de screen.brussels, à savoir les retombées en terme d’image. De plus en plus de scénaristes et réalisateur.trice.s s’emparent de Bruxelles pour y situer leur histoire. Inspirante en tant que ville-monde, ville région multiculturelle, elle se retrouve au scénario de projets à succès comme Pandore , Entre la vie et la mort, Fils de, Hoodie, Grond, Roomies, Ritueel… En 2022, ce sont 21 projets soutenus (sur les 32) qui portent Bruxelles à l’image.

La Brussels Animation Valley en plein essor

Le talent et l’expérience des studios d’animation situés essentiellement à proximité du canal gagne chaque année des galons en termes de projets de qualité et d’importance sur la scène européenne. En 2022, 28% du budget a été investi dans des projets d’animation.

Consultez ici l'ensemble des chiffres:

 

 

 

  • fund